COMMENT NOUS ALLONS ETRE PAYÉ SANS LE JARGON JURIDIQUE

COMMENT NOUS ALLONS ETRE PAYÉ SANS LE JARGON JURIDIQUE

Dans notre cabinet d’avocat votre première consultation est toujours sans frais.

Nous traitons la plupart des cas de préjudices corporels sur une base d’honoraires conditionnels. Cela signifie que nous recevons un pourcentage du montant que nous allons récupérer pour vous. Si jamais nous n’avons pas réçu cet argent pour vous, vous ne payez rien.

En outre, on peut envisager pour votre cas en préjudices corporels sur une base horaire si vous voulez. Cela signifie que vous payez pour chaque heure que nous travaillons pour vous. Si vous êtes intéressé à cet arrangement, veuillez contacter notre cabinet et nous serons heureux de discuter avec vous.

D’après notre expérience, nous avons constaté que l’arrangement d’honoraires conditionnels est ce que la plupart de nos clients préfèrent. C’est parce que la plupart de victimes blessées ne peuvent pas se permettre de payer le coût d’engager un avocat par l’heure.

Vous êtes légalement responsable des frais que nous payons en votre nom. Vous pouvez choisir de commencer à payer ces frais sur une base régulière. Par contre si nous avons prévu un arrangement, nous pouvons payer les frais pour vous. Votre décision aura des répercussions sur le pourcentage de nos honoraires.

Si nous payons ces frais pour vous, le montant de l’argent sera déduit du montant du réglement. Cependant, vous serez content de savoir que nous n’exigeons pas des intérêts ou tout autre frais pour cet argent avancé. En outre, notre cabinet paye à votre place tous les frais téléphoniques, les polycopies, les frais pour le fax ou le courrier, contrairement à de nombreux autres cabinets qui facturent leurs clients. C’est une façon de plus de vous montrer que nous sommes disposés à vous aider à obtenir l’argent que vous méritez — et à s’assurer que ce soit une justice.

Les avocats de l’Ontario ont des règles de déontologie qu’ils doivent respecter. Leurs honoraires sont également régis par la Loi sur les procureurs.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.